recettes, coups de coeur, jardinage…et le coin des instit

Le risque sismique en France

Même s’il est faible, la surveillance reste constante sur tout l’Hexagone.

1- La France est-elle menacée ?

Pas vraiment, l’activité sismique existe, mais elle est moyenne. Il ne s’y produit que des tremblements de terre de magnitude inférieure à 4 (ne causant pas ou peu de dégâts et ressentis localement). Ils sont très rarement compris entre 5 et 6.

Le dernier séisme important a eu lieu à Lambesc (Bouches-du-Rhône) en 1909.

Depuis le début du Xxi ème siècle, on compte trois séismes de magnitude 5, dont le plus récent en 2004 dans le Doubs. Il n’a fait ni victime, ni dégâts majeurs.

2- Quelles sont les zones sensibles ?

La France résulte du rapprochement entre les plaques africaine et eurasienne. Il est notable dans les Alpes, l’arrière-pays niçois, les Pyrénées, le Massif armoricain, le fossé Rhénan (Vosges) et le Massif central.

En revanche, il est quasiment nul dans les Bassins parisien et aquitain, et très faible ailleurs.

C’est Outre-mer que l’activité sismique est la plus forte, en Guadeloupe et en Martinique. Dans cette zone dite de subduction, une plaque océanique rencontre une plaque continentale (comme au Japon), pouvant causer des séismes de magnitude bien plus importante qu’en métropole.

3- Nos infrastrucutres sont-elles aux normes ?

Un ensemble de décrets et d’arrêtés précisent les règles de construction dans les zones sismiques. Adaptées selon l’importance du risque, ces règles ne concernent que les bâtiments en construction ou en rénovation. Les normes parasismiques vont du choix du terrain à la souplesse du bâtiment, la charpente, les fondations…, ce qui représente 1 à 2% du prix de la construction. Des organismes départementaux fournissent des conseils gratuits (www.caue.org).

4- Les tsunamis

Le tremblement de terre de Boumerdès en Algérie, en 2003 (2 217 morts), a causé un tsunami qui a très légèrement atteint nos côtes. Les risque n’est donc pas donc pas seulement présent en outre-mer (Polynésie) mais aussi en Méditerranée.

Un centre national d’alerte aux tsunamis est en cours de construction en France, pour l’ensemble des pays de la région Méditerranée.

(d’après Ça m’intéresse N°351)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s