recettes, coups de coeur, jardinage…et le coin des instit

L’affaire Seznec

Qui ne connaît pas « l’affaire Seznec » et ses nombreux rebondissements? Sans doute l’affaire criminelle la plus mystérieuse du XXème siècle.

En voici un bref résumé:

Le 24 mai 1923, Guillaume Seznec, demeurant à Morlaix, prend la route à voiture et se rend à Rennes chez son ami Pierre Quemener, Conseiller général du Finistère. Ce dernier doit se rendre à Paris pour un marché de vente de véhicules  de l’armée américaine, dispersés sur le territoire français après la fin de la guerre 14-18.


Le 25 mai, ensemble, ils quittent  Rennes pour Paris où Quemener doit  conclure l’affaire avec un mystérieux contact américain.
De nombreuses pannes et crevaisons sur la voiture obligeront Guillaume Seznec à rentrer seul vers Morlaix avec sa voiture, tandis que Pierre Quemener prendra un train pour rejoindre Paris.

On ne reverra jamais celui-ci et bien qu’il n’y ait pas de cadavre, ni de preuves, ni d’aveu, Guillaume Seznec sera accusé de l’assassinat de son ami.


Guillaume Seznec sera condamné au bagne à perpétuité et clamera son innocence toute sa vie durante. Articles de presse et conférences se sont multipliés pour la réhabilitation de Seznec pendant tout le temps de sa captivité au bagne de Cayenne.

Ce n’est que le 14 mai 1947 que le Général De Gaulle accorde la grâce de Seznec.

Le 14 novembre 1953, Guillaume Seznec meurt fauché par une camionnette dont on n’a jamais retrouvé le conducteur…

Cette histoire est maintenant expliquée aux enfants dans le livre « Guillaume Seznec – une vie retrouvée » de Pascal Bresson.

Guillaume Seznec

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s