recettes, coups de coeur, jardinage…et le coin des instit

Les Gorges du Fier – Haute-Savoie

Le Fier est une des principales rivières de Haute-Savoie prenant sa source à 2019 mètres d’altitude, au pied du Mont Charvin. Son dénivellement total est de 1760 mètres , pour une longueur de 70 kilomètres. Il se jette dans le Rhône en aval de Seyssel.

A 10 kilomètres d’Annecy, il a creusé l’un des plus grandioses phénomènes d’érosion par les eaux courantes, les Gorges du Fier, classées parmi les plus grandes curiosités des Alpes.

Formation des Gorges:

Le glacier qui deviendra le Lac d’Annecy, il y a 2000 ans, s’étendait sur 30 kilomètres. À sa fonte, le volume d’eau étant considérable, le niveau du lac était alors plus haut et l’écoulement des eaux a rencontré des roches plus tendres au niveau du château de Montrottier. Pendant des millions d’années, l’érosion accentuée par la formation de Marmites de Géants, creusera les Gorges du Fier.

L’arrivée sur le site se fait par le Pont des Liasses accédant à la rive gauche du Fier.

La visite du site se fait par des passerelles accrochée à la paroi rocheuse. D’une longueur de 252 mètres surplombant la rivière, terminées en 1869, elles permettent par un aller-retour de visiter ces Gorges si impressionnantes.

La visite nous fait découvrir une vue d’ensemble du Saut du Fier, dont les eaux se précipitent dans un dédale de rochers polis et blanchis avec de gigantesques piliers calcaires par endroits. Une échelle indique la hauteur atteintes par les eaux du Fier lors des grandes crues:

  • le 30 septembre 1960, 27 mètres 60
  • le 14 février 1990
  • le 13 janvier 2004
  • le 31 mars 2006

Plus loin, on découvre un vaste amas de rochers, sorte de labyrinthe de blocs rocheux où le Fier coule discrètement. Ce vaste « lapiaz » est nommé « La Mer des Rochers »

Après son cheminement au travers de ces Gorges, le Fier reprend son cours « à l’air libre »

À cet endroit, certains plongeurs très téméraires sautent depuis les rochers : une curiosité aussi à s’étonner!

Le retour se fait en empruntant le même chemin. Il faut compter une heure de visite sachant qu’un espace spécialement aménagé le long du Fier offre au visiteur des informations sur la géologie du site, les curiosités de la visite, le cycle de l’eau, les légendes autour de ce lieu…

Publicités

2 Réponses

  1. colette

    Impressionant ! Tu es passée par la passerelle? si oui , quel courage

    2 août 2010 à 12 h 21 min

    • On est obligé d’y passer…Même Mr Quezac l’a fait!!

      2 août 2010 à 13 h 14 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s