recettes, coups de coeur, jardinage…et le coin des instit

Ca s’est passé un 4 août

4 août 1789 : Abolition des droits féodaux

La prise de la Bastille et la crainte d’une réaction nobiliaire ont provoqué dans les campagnes une Grande Peur. Les paysans s’arment sur la foi de fausses rumeurs qui font état d’attaques de brigands ou de gens d’armes à la solde des «aristocrates». Le tocsin sonne aux églises des villages, propageant la panique.

Énervés, les paysans en viennent à se jeter sur les châteaux des seigneurs  tout en proclamant leur fidélité à la personne du roi. Ils brûlent les archives, en particulier les «terriers» qui fixent les droits et les propriétés seigneuriales.

Ces soulèvements inquiètent les privilégiés, au premier rang desquels les députés qui siègent à Versailles. Contre les bourgeois qui en appellent à la répression, les nobles, plus au courant de la situation, préfèrent l’apaisement. Comme l’Assemblée, passablement troublée, disserte sur les moyens de rétablir l’ordre, voilà que le vicomte de Noailles prend la parole. Il propose d’en finir avec les droits seigneuriaux, «restes odieux de la féodalité» selon ses termes. L’objectif est de «faire tomber les armes des mains des paysans» selon le mot de l’historien Albert Mathiez. Sa proposition déchaîne l’enthousiasme. Les nobles de l’Assemblée montent à tour de rôle à la tribune pour lui exprimer leur soutien. En une nuit, au milieu des applaudissements et des cris de joie, sont ainsi abattus les justices seigneuriales, les banalités, les jurandes et les maîtrises, la vénalité des charges, les privilèges des provinces et des individus.

4 août 1944 : Arrestation d’Anne Frank

La Gestapo fait irruption dans une cachette d’Amsterdam et arrête Anne Frank, une jeune juive hollandaise de 14 ans ainsi que 7 autres Juifs.

Naissances:

  • Louis Armstrong (1901 – 1971), trompettiste et chanteur
  • René Goscinny (1926 – 1977), scénariste de bandes dessinées
  • Yasser Arafat (1929 – 2004), président palestinien
  • Thierry Roland (1937), commentateur sportif

Décès:

  • Ettore Maserati (1894 – 1990), constructeur automobile italien
  • Jeanne Calment (1875 – 1997), doyenne française de l’humanité

C’est sa fête: Jean-Marie Vianney

Jean-Marie Vianney est né à Dardilly, près de Lyon. Il est devenu prêtre le 13 août 1815 à 29 ans, à force d’obstination et malgré peu de dispositions pour les études… L’Église de France avait à cette époque de très gros besoins de recrutement pour combler les pertes de la Révolution et n’était pas trop regardante sur la qualité des postulants.

Le jeune prêtre se voit confier Ars, une paroisse misérable de 200 âmes dans les marais des Dombes, à l’est de Lyon. Mauvais prêcheur, il se révèle par contre très talentueux au confessionnal, au point de ramener ses paroissiens sur le chemin de la foi.

De son vivant même, l’humble curé d’Ars est honoré comme un saint.

En permanence tourmenté par le sentiment de son incompétence, Jean-Marie Vianney meurt épuisé le 4 août 1859. Il est canonisé en 1925.

(D’après Herodote et Ephemeride)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s