recettes, coups de coeur, jardinage…et le coin des instit

Fondue savoyarde

Soirée de Juillet, il fait frais, c’est les vacances en Haute-Savoie, une spécialité de la région est tentante. Un petit restaurant dans le « vieux Annecy » nous accueille. L’ambiance y est agréable : le choix est vite fait pour « mes hommes »: ce sera fondue savoyarde … aux cèpes!

Sans nous dévoiler ses secrets culinaires, le maître des lieux nous donne les grandes lignes de son savoir-faire pour la fondue. Je vais tâcher de m’en souvenir sans donner la recette du fait que je ne connais pas les ingrédients et les proportions.

À la base, la fondue savoyarde était préparée pour nourrir les montagnards travaillant dans le froid. Aujourd’hui, on la trouve sur toutes les tables pour une soirée entre amis.

Elle est réalisée avec un savoureux mélange de  différentes variétés de fromages et du vin.

Il est à noter que ce plat à fort succès culinaire aujourd’hui, était dans le passé « le plat du pauvre», tout le monde avait chez soi le fromage (peut-être même fabriqué à la ferme), le pain rassis et du vin, boisson quotidienne.

Les fromages les plus traditionnellement utilisés sont le gruyère, l’emmental, comté, beaufort ou encore abondance. Sachant que la base de la fondue doit être réalisée avec un fromage au goût doux et ensuite tabler sur deux autres parmi la liste.

Le vin à utiliser doit être choisi avec précaution, c’est lui qui donnera la saveur au plat tout autant que les fromages. Un vin blanc sec est nécessaire qu’il soit de Savoie, du Jura, de Nantes ou d’Alsace.

Le troisième ingrédient et non des moindres est le pain. Le meilleur aux dires du serveur de ce restaurant est un pain rassis, de la veille. Il tient à la fourchette et ainsi pas de gage pour celui qui perd son pain au fond du caquelon (c’est pourtant rigolo ça). Rigolos aussi, nous a t-il dit que ceux qui passent le pain au grill et le découpent en petits tronçons ensuite.

Bon appétit!

Publicités

Une Réponse

  1. Dans la fondue, on aime bien ajouter du savagnin, ça donne un petit goût de noix qui se marie divinement bien avec le comté!

    10 août 2010 à 1 h 33 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s