recettes, coups de coeur, jardinage…et le coin des instit

Miroir matinal

«Ce que l’on crée en soi se reflète toujours à l’extérieur de soi…»

Voilà ce que je me suis dit ce samedi, jour de vacances, en me réveillant et que le réveil m’annonçait 5 heures. Dans un premier temps, l’énervement m’a envahi. Pourquoi si tôt alors que les jours derniers j’avais peine à me sortir de la couette douillette pour aller travailler ?

Quel genre de journée vais-je vivre ? Un bol de thé devant moi, je suis encore dans le sommeil malgré le passage sous la douche et je réfléchis : le rhume me taquine toujours, les douleurs cervicales aussi. J’ai le choix entre retourner me coucher ou mettre mon corps en action.

Le chat gratte alors à la porte. Que fait-il déjà dehors à cette heure ? Aura-t-il eu une insomnie lui aussi ? Il n’a pas du trop réfléchir, son instinct de chasseur et de baroudeur l’aura poussé à l’extérieur malgré la fraîcheur matinale et la grisaille. C’est alors qu’après lui avoir ouvert, je le vois aller se coucher sur les coussins moelleux du fauteuil et de se mettre aussitôt à ronronner. Le coquin ! La vie de mon chat est paisible.

Qui a raison ? Lui ou moi ? Il y a plusieurs façons de voir les choses. Mais qui a la vérité, la vraie ? S’il y a plusieurs façons de vivre les choses, c’est que nous avons tous, en fait, raison. On ne trouve pas la réalité, on la créé, chacun à sa façon.

Je vais faire l’inverse du chat. Je sors et vais goûter au bonheur du jour qui se lève. La forêt, à dix mètres de la maison, commence à s’éveiller elle aussi. J’entends le bruit du vent dans les branches des arbres. Il me joue sa musique telle celle d’une harpe. Les chants des oiseaux l’accompagnent. Une chouette, toujours la même, m’annonce par son ululement que sa veille nocturne est terminée. Le bruit de mes pas dans les feuilles mortes donne un autre ton à la mélodie débutée. Comme toujours, je lance un grand coup de pied pour apercevoir ces feuilles tourbillonner autour de moi (j’ai toujours aimé faire ainsi). Désolée messieurs les insectes de vous réveiller d’une si drôle de façon !

Je sais que les heures qui vont suivre seront à l’image de ce que je viens de vivre, de ce qui m’habite désormais. J’ai semé au fond de moi une envie qui va germer tout au long de la journée et je ne la laisserai pas s’échapper !

Bonne journée !

La forêt, trois heures après…

 

Publicités

5 Réponses

  1. Pingback: Tweets that mention Miroir matinal | Dirreve's Blog -- Topsy.com

  2. Et pour moi, ma petite promenade matinale m’a conduit ici :) et me donne l’envie de sortir enfin de mon lit pour aller shooter dans les coquillages !
    Belle journée pleine d’envies à toi !

    19 février 2011 à 11 h 35 min

    • Merci JR pour ce petit mot gentil :-) Attention, les coquillages font plus mal que les feuilles mortes !

      19 février 2011 à 13 h 02 min

  3. Ha, je suis comme toi! Un peu malade, une mauvaise toux qui ne passe pas.
    Les vacances vont nous requinquer!

    19 février 2011 à 21 h 07 min

    • Coucou Nath! J’espère sincèrement qu’avec les vacances, nous pourrons faire la chasse à tous ces petits mais méchants microbes !!

      20 février 2011 à 8 h 26 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s