recettes, coups de coeur, jardinage…et le coin des instit

Cosmétiques – Produits d’entretien naturels

7ème Bio’Jour

Pour la septième année, la foire Bio’Jour a pour objectif de réunir les consommateurs et les producteurs de produits naturels et biologiques.
De nombreux acteurs locaux du développement durable présenteront leurs activité tout au long de ses deux jours riches en découvertes.

Plus d’une centaine d’associations et d’entreprises oeuvrant pour la préservation de l’environnement, pour le développement d’habitats sains et pour l’utilisation des énergies renouvelables seront présents.
Ils vous proposeront notamment :

  • un marché de produits bio et écologiques (fruits et légumes, miel et confitures, produits de beauté et de bien-être…)
  • une exposition d’artisanat et de savoir-faire (vêtements, objets de décoration…)
  • des informations sur les énergies renouvelables
  • des conférences
  • des repas bio
  • des promenades à dos d’ânes et une mini-ferme
  • un bal folk le samedi à partir de 20h30
  • et bien d’autres animations à venir découvrir sur place…

Cette septième édition de la foire Bio’Jour sera parrainée par le scientifique Albert Jacquard.
En pratique :

Le samedi 11 septembre 2010, de 14h à 20h
Le dimanche 12 septembre 2010, de 9h à 18h
Place de la Libération, 70000 Lure
Entrée gratuite
Possibilité de restauration sur place à toute heure
Renseignements et photos des éditions précédentes : http://1biojourauvillage.free.fr/

Programme complet

Publicités

Les multiples vertus santé du bicarbonate de soude

Il se présente sous forme d’une poudre blanche inodore, qui ressemble à du sucre glace ou à de la farine, pour ne citer que ces éléments comestibles et sans danger… Le bicarbonate de soude est absolument inoffensif et présente en outre l’avantage d’être totalement biodégradable.

Si le bicarbonate de soude de nos grand-mères est aujourd’hui en bonne place sur les étagères de nos placards, c’est qu’il présente de nombreux avantages.

Il s’agit d’un produit naturel et non polluant, ce qui n’est pas le cas, loin s’en faut, des médicaments et autres produits d’entretien.

Il est très bon marché et peut d’ailleurs s’acheter au supermarché.

Il peut être utilisé pour des usages multiples : en santé, mais aussi pour l’entretien de la maison (enlever les mauvaises odeurs, nettoyer…)

Maux d’estomac, digestion difficile

La formule chimique du bicarbonate de soude fait d’elle un sel alcalin, qui a le pouvoir de neutraliser un milieu dont le pH est trop acide. On dit qu’il s’agit d’une solution tampon.

Vous souffrez de brûlures d’estomac ? Le bicarbonate de soude peut vous aider à la réguler : diluez-en une cuillère à café dans un grand verre d’eau, que vous boirez doucement et en entier, même si ce goût d’eau salée n’est pas très agréable. La sensation de soulagement est très rapide, les muqueuses sont vite apaisées.

Même remède si vous êtes victime de remontées acides : le pH à 8,4 du bicarbonate de soude va neutraliser celui de l’acide chlorhydrique, responsable de cette désagréable sensation. Vous risquez en revanche de roter un peu plus souvent car la réaction chimique libère du CO2.

Le bicarbonate est aussi efficace dans le cas de digestions difficiles. Vous pouvez d’ailleurs en ajouter à l’eau de cuisson des aliments qui vous posent particulièrement problème.

Attention, quelques recommandations de base s’imposent :

Il n’est pas recommandé de boire un verre d’eau au bicarbonate si vous suivez un régime sans sel. De même, demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien si vous prenez des médicaments ou si les douleurs sont trop importantes et fréquentes.

Les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans ne devraient pas utiliser ce remède.

Des problèmes bucco-dentaires?

Le bicarbonate de soude est également très utilisé pour régler les problèmes bucco-dentaires, en complément de l’indispensable visite chez le dentiste. Il est d’ailleurs employé dans la composition de bon nombre de dentifrices.

Sa propriété alcaline lui permet, ici aussi, de neutraliser les acides qui sont produits par la dégradation des déchets qui restent coincés dans la bouche après manger. Or, ils provoquent la fameuse mauvaise haleine et abîment, à la longue, l’émail des dents. Le bicarbonate peut agir sur des substances très acides comme l’oignon ou l’ail, mais aussi sur des substances beaucoup plus alcalines que lui comme le poisson.

Comment faire : diluer une demi-cuillérée de bicarbonate dans un demi-verre d’eau froide ou tiède et faire un bain de bouche, avec gargarismes, pendant plusieurs minutes. Veillez toutefois à consulter un dentiste ! Utilisé après un bon brossage de dents, ce bain de bouche vous aide à lutter contre les caries et la plaque dentaire (précurseur du tartre). N’oubliez pas de rincer après, ou vous risquez de garder un petit goût salé dans la bouche.

Autre utilisation très connue du bicarbonate : le blanchiment des dents. Mais attention,  il possède des propriétés abrasives très puissantes et peut donc, à la longue, endommager l’émail des dents et vos gencives. C’est pourquoi il ne faut pas l’utiliser au quotidien : un brossage au bicarbonate deux fois par semaine semble raisonnable.

N’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste !

Voici une recette issue de l’ouvrage de Béatrice Montévi, « Le bicarbonate de soude : ses fabuleuses vertus », pour un dentifrice maison.

– Une cuillère à café de bicarbonate

– Une cuillère à café de sel de mer fin

– Une cuillère à café de gingembre en poudre

– 3 cuillères à soupe d’argile blanche fine en poudre

– 2 cuillères à soupe de glycérine végétale

– 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Mélangez le tout dans un bol, transvasez dans un pot qui ferme et réservez au frais !

Pour un usage ponctuel visant à redonner de l’éclat à vos dents jaunies par le café ou le tabac, vous pouvez opter pour une solution plus radicale, mais à utiliser pas plus d’une fois par semaine du fait du fort pouvoir abrasif du bicarbonate : le brossage au bicarbonate de soude. Il suffit alors d’en mettre un peu sur sa brosse à dents, d’humecter et de brosser les dents comme s’il s’agissait de dentifrice.

Contre la transpiration et ses mauvaises odeurs

Pour l’utiliser comme déodorant naturel, rien de plus simple : il vous suffit d’appliquer un peu de bicarbonate aux endroits qui transpirent le plus, sous les aisselles par exemple. Mettez-en autant que nécessaire.  En plus d’être naturel, ce produit présente l’avantage d’éliminer carrément les odeurs produites par les bactéries, plutôt que de les masquer.

Les pieds sont particulièrement susceptibles de sentir mauvais. Pour pallier à ce désagrément, diluez un verre de bicarbonate dans un bon litre d’eau tiède. Plongez les pieds dedans pendant 5 à 10 minutes.

Une alternative : vous pouvez saupoudrer vos chaussures de bicarbonate, laissez agir plusieurs heures puis enlevez le surplus : les odeurs auront été neutralisées.

Toujours côté pieds, le bicarbonate de soude peut aussi soulager les douleurs et la fatigue liés à une longue journée de travail et/ou de marche. Il suffit de procéder au même bain de pieds, avec une eau chaude ou tiède, pendant 10 à 15 minutes, puis de masser vos pieds avec de l’huile d’amande douce et de l’huile essentielle de lavande.

Urticaire, piqûre : vive le bicarbonate !

Il possède des propriétés apaisantes qui peuvent vous soulager de bien des symptômes désagréables.

Ainsi, il peut vous éviter de vous gratter en cas de piqûre d’insecte. Pour se faire, prenez un peu de bicarbonate et ajoutez-y quelques gouttes d’eau, jusqu’à obtenir une pâte. Appliquez-là sur les piqûres provoquées par les insectes et laissez agir pendant une vingtaine de minutes.

Même technique pour diminuer les démangeaisons des boutons de varicelle ou l’urticaire.

Il peut également soulager les petits coups de soleil : appliquez la pâte précédemment citée sur de la gaze ou du coton et appliquez sur la zone qui a pris un coup de chaud. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez remplacer la compresse toutes les dix minutes. La désagréable sensation de tiraillement devrait s’estomper un peu. Pour les coups de soleil étendus ou profonds, consultez un professionnel.

Les aphtes vous empêchent de profiter pleinement de votre repas ? Préparez une pâte à base de bicarbonate dans des proportions : un quart de bicarbonate pour trois-quarts d’eau. Laissez poser sur l’aphte, qui devrait bientôt vous donner moins de douleurs. La même mixture peut venir à bout de vos boutons de fièvre. Renouvelez régulièrement l’application.

Ces remèdes maison s’appliquent bien sûr dans le cas de symptômes modérés et ponctuels. S’ils persistent ou qu’ils vous semblent graves (ou qu’ils s’aggravent au fil des heures), consultez un médecin sans délai.

Et aussi contre les infections en tous genres

Les propriétés alcalines du bicarbonate de soude permettent également de soulager certaines infections ou irritations.

Le mal de gorge peut faire énormément souffrir : Faites quelques gargarismes à base de bicarbonate pour assainir votre gorge.

Si vous êtes plutôt gêné au niveau des voies respiratoires, vous pouvez opter pour des inhalations qui viendront décongestionner les muqueuses : faites bouillir un litre d’eau. Ajoutez-y deux cuillères à soupe de bicarbonate et mélangez le tout. Approchez votre nez de l’eau, posez une serviette sur votre crâne de manière à ce que votre visage et la bassine d’eau se trouvent en dessous. Respirez les vapeurs pendant 10 minutes environ. Vous pouvez ajouter une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus.

Par contre, n’hésitez pas à consulter un professionnel en cas de symptômes qui persistent et plus gênants !

Les règles d’or de l’utilisation du bicarbonate

Comme n’importe quelle automédication, l’utilisation du bicarbonate exige de prendre quelques précautions.

D’abord, dans le choix du produit : Préférez les rayons des supermarchés, ou celui des pharmacies et parapharmacies.

Combien ça coûte ? Un paquet de 500 g devrait vous revenir entre 2 et 5 euros.

Pour le stocker, optez pour les placards de la cuisine ou ceux de la salle de bains. Même si le bicarbonate est inoffensif, ne le laissez pas à la portée des enfants.

Pour tous les bobos santé, souvenez-vous des règles de base de l’automédication :

– Elle ne doit pas durer plus de deux ou trois jours.

– Si les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez immédiatement votre médecin.

– L’automédication est réservée aux problèmes bénins : au moindre signe laissant penser que ce peut être plus grave consultez un médecin.

– Les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans ne devraient pas utiliser le bicarbonate pour des usages internes (c’est-à-dire avec ingestion du produit), de même que les personnes suivant un régime sans sel ou souffrant d’hypertension.

(D’après un article de Martine Regnault)


La menthe poivrée

De son vrai nom Mentha piperita, la menthe fait partie de la famille des Lamiacées.

En gastronomie: elle délivre une sensation de fraîcheur dans l’assiette: épatante avec les légumes, savoureuse avec les céréales (semoule, quinoa) pour un taboulé, magnifique avec les fruits de saison tels que la pêche, les fraises, le melon…

En phytothérapie: elle s’utilise soit par les feuilles fraîches ou séchées, soit en huiles essentielles.

Par voie interne

1 – Troubles digestifs

  • Infusion : Infuser, pendant 10 minutes, 1 c. à soupe de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante. Prendre  3 à 4 tasses par jour, entre les repas ou comme digestif.
  • Huile essentielle : Prendre 2 à 4 gouttes d’huile essentielle diluée dans un peu d’huile végétale, trois fois par jour. Ne soyez pas étonné par la forte saveur de menthol qui peut surprendre les papilles!!

2- Infections respiratoires

  • Huile essentielle : Prendre 2 à 4 gouttes d’huile essentielle diluée dans un peu d’huile végétale, trois fois par jour.

3- Intestin irritable

  • Huile essentielle en capsules ou comprimés entérosolubles*: Prendre 0,2 ml (187 mg), trois fois par jour, avec de l’eau, avant les repas.

    *L’enrobage des capsules et comprimés entérosolubles résiste aux acides gastriques, ce qui fait que la substance active n’est libérée que dans l’intestin.

Par voie externe

Attention

  • Ne pas utiliser l’huile essentielle en usage topique chez les enfants, notamment près du nez et des voies respiratoires, car elle peut provoquer des spasmes du larynx ou des bronches.
  • L’huile essentielle pure, lorsqu’elle est appliquée près des yeux, peut les irriter temporairement. Bien se laver les mains après une application externe.

1- Infections respiratoires

  • Huile essentielle : Frictionner la poitrine, au besoin, avec une des préparations pour usage externe mentionnées ci-dessous. On peut aussi verser 3 ou 4 gouttes dans de l’eau très chaude et inhaler les effluves.

2- Maux de tête

  • Masser le front et les tempes avec une des préparations topiques mentionnées ci-dessous. Répéter toutes les 15 ou 30 minutes, au besoin. Ne pas appliquer trop près des yeux.

3- Démangeaisons cutanées, douleurs rhumatismales, névralgiques ou musculaires

  • Frictionner la partie atteinte avec une des préparations mentionnées ci-dessous. Répéter au besoin.
Préparations pour usage externe

– 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle, pure ou diluée dans un peu d’eau tiède ou d’huile végétale.
– crème, huile ou onguent contenant de 5 % à 20 % d’huile essentielle.
– teinture contenant de 5 % à 10 % d’huile essentielle.
– Pour les applications sur la muqueuse nasale : onguent nasal contenant de 1 % à 5 % d’huile essentielle.


Petites recettes à base d’huiles essentielles pour les petits maux de tous les jours

Mal de tête, migraine

– Première méthode : déposez une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée et une goutte d’huile essentielle de basilic exotique sur un quart de morceau de sucre, que vous laisserez fondre sous la langue.

– Deuxième méthode : avec une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée et une autre d’huile essentielle de basilic exotique, frictionnez vos tempes jusqu’à apparition d’un soulagement.

Enrhumé ?

C’est de l’eucalyptus radié qu’il vous faut.

– Préparez-vous une inhalation, à effectuer deux fois par jour : de l’eau chaude avec 5 gouttes d’huile essentielle (HE) d’eucalyptus radié.

– Une variante : une goutte d’HE d’eucalyptus radié ou de menthe poivrée sur votre mouchoir, que vous respirerez tout au long de la journée.

– Et le soir : un bain chaud agrémenté d’un demi-verre de lait dans lequel vous aurez versé 10 gouttes d’HE de lavande aspic.

Brûlures

Là encore, c’est l’huile essentielle de lavande aspic qui peut soulager : 2 gouttes directement sur la brûlure procurent un certain soulagement.

Attention, cela ne vaut que pour les brûlures légères et peu étendues. Dans le cas d’une brûlure moins superficielle ou plus étendue, passez-la sous l’eau froide pendant plusieurs minutes avant de consulter le plus vite possible un médecin (ou en attendant les secours).

Rage de dents

Bien sûr, quand on a mal aux dents, il faut rendre rapidement visite à son dentiste. Mais en attendant la consultation les huiles essentielles peuvent procurer un soulagement.

–  1 goutte d’HE de gaulthérie couchée , mélangée à trois gouttes d’huile végétale de jojoba avec lesquelles vous masserez l’extérieur de votre joue, au niveau de la dent douloureuse.

– Appliquez tout simplement une goutte d’huile essentielle de laurier noble sur la dent douloureuse, à renouveler au besoin.

– Et une version un peu plus élaborée : sur un coton, déposer un peu d’huile végétale, ainsi que deux gouttes d’HE Laurier noble + 2 gouttes de Niaouli et 1 goutte d’HE menthe poivrée. Appliquer ce coton sur la dent douloureuse pendant plusieurs minutes.

Piqûres d’insecte

C’est presque un incontournable pendant les vacances. Et c’est bien désagréable ! Pour éviter la douleur et la démangeaison, versez tout simplement une à deux gouttes d’HE lavande aspic sur la piqûre. Fonctionne aussi pour les méduses et les araignées.

Digestion difficile

Appliquez une légère trace d’HE de menthe poivrée sur le doigt, que l’on passe ensuite dans la bouche. Gardez votre salive en bouche quelque temps avant de l’avaler. La menthe poivrée est connue pour réduire les nausées et faciliter le transit.

Attention, néanmoins à acheter des huiles essentielles de bonne qualité, labellisées soit en parapharmacie, soit en magasin bio. Pour ma part, je commande en ligne sur le site Aroma-Zone

Il faut manipuler ces HE avec précaution et toujours garder en tête ceci: Au moindre doute, si des symptômes se manifestent après avoir utilisé des huiles essentielles, consultez un médecin, en apportant le flacon utilisé.



Des gestes simples pour éviter les rides

1) Une alimentation saine et équilibrée, riche en fruits et légumes, est censée vous apporter les vitamines et antioxydants nécessaires à préserver votre peau.

2) Le pire ennemi de la peau est  le soleil. Certes, il nous donne bonne mine au retour des vacances, mais il provoque des lésions irréversibles. La quantité de rayons UV auxquels vous vous exposez est déterminante et plus vous vous exposez, plus votre capital soleil se réduit.

3) Vous pouvez optimiser l’efficacité de votre crème par un massage facial bien adapté qui contribue à détendre et à lisser les traits du visage. Pour diminuer les rides horizontales du front, effectuez un mouvement répété du centre du front vers les tempes. Pour les rides inter-sourcilières, partir des narines vers l’os maxillaire, du coin de la bouche vers l’os maxillaire, et du centre du menton, toujours vers l’os maxillaire. En ce qui concerne la patte d’oie, effectuez des mouvements en petits cercles autour des yeux. Et surtout, allez-y en douceur ! La peau n’apprécie pas d’être malmenée.

4) Les plus rôdées vous le diront : rien de tel qu’un soin en institut pour rasséréner une peau ternie, fatiguée, agressée; à raison de trois à quatre fois par an!

5) Quelle crème anti-rides? Il s’agit donc dans un premier temps de faire un diagnostic de son type de peau et d’y appliquer des soins spécifiques. Dès l’apparition des premières rides, le peeling est recommandé. Il exfolie en douceur, régularise la synthèse de mélanine et stimule celle de collagène. Eliminant les cellules mortes, il permet un meilleur renouvellement cellulaire.

6) Commencer tôt à prendre soin de sa peau: lotion et émulsion hydratante dès l’adolescence.

7) Éviter de fumer: Le tabac rétrécit le diamètre des petits vaisseaux nourriciers de la peau: d’où un teint terne et une peau défraîchie.

8) Rester zen: cela évite les rides d’expression.

9) Se reposer: Un sommeil réparateur est  essentiel pour votre bien-être mais aussi pour votre peau qui profite de ce moment d’accalmie pour se relâcher. Les crèmes de nuit détendent et reposent l’épiderme.

10) Boire beaucoup…pas d’alcool évidemment mais de l’eau qui va hydrater le corps et les cellules.

(d’après Marie Guerre, Journal des Femmes)


Boule anti – calcaire

J’ai fait l’acquisition d’une boule anti-calcaire pour mon lave-linge.

Quels sont ses principaux avantages ?

  • 1er bénéfice : Pour le lave-linge, cette boule élimine le calcaire. Ainsi, je n’utilise plus de produits anti-calcaire. J’ajoute juste quelques « giclées » de vinaigre blanc quand je prépare mon adoucissant.
  • 2ème bénéfice : Il est précisé sur la notice d’utilisation que l’on peut diminuer les doses de lessive.

Comment ça marche ?
Ces boules anti-calcaire en polyéthylène sans chlore sont composées d’un aimant moulé dans du polyéthylène. Cet aimant génère des champs magnétiques pendant la rotation du tambour. Ces champs modifient momentanément la structure des cristaux de calcaire dissous dans l’eau, réduisant ainsi leur capacité à se déposer.


Nettoyant / désinfectant multi-usage

Pour un vaporisateur d’1 litre:

1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude

1 cuillère à soupe d’huile essentielle de citron + 1 cuillère à soupe d’huile essentielle de pin + 1 cuillère à soupe d’huile essentielle de Tea tree

1 l d’eau chaude

Verser dans le pulvérisateur et agiter à chaque utilisation.

S’utilise pur sur toutes surfaces à l’aide d’une micro-fibres.